Le cycle obsessionnel-compulsif

La compulsion devient un geste répété, puis une habitude, parce que le soulagement qu’elle apporte est de courte durée.
Le doute sur lequel s’enracine l’obsession persiste.
La menace de danger s’introduit à nouveau dans l’esprit.
Le malaise revient.
La compulsion doit être répétée pour neutraliser le danger.

Le rituel compulsif

Puisque la même action est sans cesse répétée, les compulsions prennent souvent la forme d’un rituel.
Dans bien des cas, le rituel est ressenti comme étant exaspérant, embarrassant et affligeant.
Fréquemment, c’est l’épuisement qui freine les rituels. La personne s’arrête momentanément par fatigue et non parce que ses actions l’ont rassurée.

Comment identifier ses compulsions ?

C’est l’obsession qui détermine la nature de la compulsion.
Une façon de retrouver la pensée qui est à l’origine d’une compulsion, c’est de se poser la question :
« Pourquoi j’effectue cette action plutôt qu’une autre ? »
« Quelles conséquences dois-je prévenir ? »

Obsessions et compulsions typiques

Peur de la contamination par la saleté, les microbes, la maladie, les excréments, etc.

  • Se laver, prendre plusieurs longues douches, nettoyer sans fin

Peur de faire du mal aux autres à cause d’une inattention (exemple : peur de causer un accident)

  • Rituels de répétition, vérifier que rien de terrible n’est arrivé

Préoccupation excessive pour l’organisation et la symétrie

  • Disposer les choses selon un agencement précis, ranger les choses ou les plier d’une même façon

Crainte d’attraper une maladie grave comme le cancer ou le SIDA

  • Prendre des mesures excessives pour supprimer le contact avec des éléments contaminants

Impulsions, images ou pensées perverses à propos de la sexualité

  • Invoquer des images contraires
  • Se rassurer ou demander à être rassuré de manière répétitive

Souci exagéré d’une ou de plusieurs parties de son corps (exemple : peur que son nez soit déformé, que sa peau soit imparfaite)

  • Vérifier des heures dans le miroir, se maquiller excessivement

Peur d’être responsable d’un événement terrible

  • Vérifier que les portes sont verrouillées, les appareils électriques débranchés

Préoccupation par le sacrilège, le blasphème ou la moralité

  • Prier, accomplir des rituels mentaux, utiliser des chiffres ou des mots spéciaux

Peur de jeter un objet dont on pourrait avoir besoin

  • Ramasser et accumuler des objets et des papiers inutiles

Se libérer de ses obsessions

  1. ADMETTRE que nos obsessions, nos compulsions et nos rituels sont non-fondés ou exagérés.
  2. RECONNAITRE que nos peurs ou obsessions sont irrationnelles et irréalistes.
  3. ETRE DETERMINE à vaincre notre problème.
  4. APPRENDRE à accepter nos obsessions au lieu d’essayer de leur résister.
  5. REALISER que nos compulsions et nos rituels ne sont pas les seuls et uniques moyens de réduire notre anxiété.
  6. CHOISIR de remettre à plus tard nos obsessions et nos compulsions.
  7. DECIDER de laisser partir l’obsession qui pourrait s’emparer de nous et choisissions de modifier notre comportement déficient qu’étaient nos compulsions et nos rituels.
  8. CONFRONTER nos peurs en nous exposant graduellement et volontairement.
  9. EVALUER nos progrès et nous savourons chacune de nos victoires.
  10. PLUS BESOIN de tout contrôler et nous ACCEPTER de prendre des risques.

Rejoignez-nous aussi sur Facebook et Instagram